Travailleurs non salariés

 

Nos produits :

Les régimes sociaux des travailleurs non salariés.

 

Travailleurs indépendants soyez vigilants

Indemnités journalières en cas d’arrêt de travail maladie accident

En cas de maladie prolongée, ou d’un accident nécessitant un arrêt de plusieurs mois, vous artisans, commerçants et professions libérales, percevrez moins de la ½ de vos revenus.

Trouvez-vous cela suffisant ?

Les chefs d’entreprises non salariés disposent, en cas d’arrêt de travail, de prestations très limitées.

 

En effet, pour ceux qui relèvent du RSI (régime social des indépendants), les indemnités journalières, comme la pension d’invalidité, s’avèrent des plus modestes : environ 50 %.

De plus, les rémunérations dépassant le plafond annuel de la sécurité sociale sont exclues dans le calcul des prestations.

 

De fait, le revenu pris en compte pour le calcul des prestations, ne correspond pas vraiment à la situation quotidienne de l’entrepreneur.

Outre le fait de ne pas prendre en compte les revenus dépassant le PASS, les caisses prennent comme base de calcul, le revenu moyen des 3 dernières années pour les indemnités journalières, et des 10 meilleures années pour l’invalidité.

 

Seule une assurance personnelle peut permettre de palier à cette situation.

 

Souscrire par le biais d’un contrat de prévoyance, le versement d’indemnités journalières et le seul moyen que vous avez, vous indépendant, pour sauvegarder votre niveau de vie, en cas d’arrêt lié à la maladie ou à l’accident.

 

 

Contact